IDÉE: DÉCHET VERT ET ELECTRO

LA MEUSE DU 23 juin 2018

 Apporter vos déchets verts à Grâce-Hollogne et/ou choisissez un électro reconditionné à

petits prix garanti 1 an.

Intradel vient d’inaugurer son Pôle Ressource. Un Pôle de 55.000 m² situé chaussée Verte, à Grâce-Hollogne, à côté de Donceel et Saint-Georges. « Nous avons voulu regrouper ici, au carrefour de la Hesbaye, des outils essentiels au recyclage tels un Biocentre, Sofie, la Ressourcerie et un CTR (Centre de Transbordement régional) ainsi qu’un outil essentiel à la prévention, un jardin Ressources», précise Luc Joine, directeur général d’Intradel.

La Ressourcerie assure un recyclage important de tout ce dont se débarrassent les citoyens.

Elle procède à 80 enlèvements par jour aux domiciles des habitants des 31 communes affiliées, soit 13 à 14 tonnes d’encombrants par jour.

« Ce qui est réparable est réparé, et ce qui ne peut être réutilisé est envoyé chez Uvélia. Au total, ce service permet de recycler et valoriser 98% de ce qui a été collecté», précise Jean-Jacques De Paoli, chargé de la communication d’Intradel.

La Ressourcerie c’est aussi deux «R Shops» où chacun peut acheter en seconde main à peu près tout, à Grâce-Hollogne et à Coronmeuse. De son côté, Sofie se charge de collecter, réparer et revendre, avec un an de garantie, les électros (frigos, machines à laver, lave-vaisselle…). Ce sont près de 2.500 machines qui sont remises en circulation.

Le Biocentre traite chaque année 40.000 tonnes de déchets verts qu’il transforme en compost pour l’agriculture et les citoyens et en biomasse pour chaudières à bois. « Il y a le classement des déchets verts en fonction de leur taille et de leur nature. Il y a le crible (tamis) qui sépare ces déchets et les pré-broie puis il y a le broyage et ce qui reste forme des «boudins» composés de compost qui est aéré. Le compost peut atteindre 55 degrés à l’intérieur de ces «boudins» et il est vendu aux agriculteurs», détaille Jean-Jacques De Paoli.

Le site a donc été étendu sur 20.000 m² avec un nouveau bâtiment administratif. 741 panneaux photovoltaïques assurent la production d’électricité suffisante pour faire fonctionner le site. Coût des travaux: 7,8 millions €.    MARC Gérardy

BIEN POUR L’ÉCOLOGIE

Henri HUYGEN

Laisser un commentaire