Archives pour la catégorie ENVIRONNEMENT

Une place verte à Ans

La place publique à Ans devient de plus en plus verte. C’est en tout cas le projet du parc semi-urbain aménagé rue Walter Jamar. Il est constitué de produits entièrement récupérés et locaux, et vise à rassembler les citoyens dans un lieu commun.
Un « jardin en ville » s’apprête à éclore rue Walter Jamar à Ans, sur le parking de l’ancienne piscine. Un espace semi-urbain verra le jour d’ici le mois de septembre, où les citoyens pourront cultiver des légumes et planter des fleurs, faire un pique-nique sur les tables ou simplement discuter avec d’autres personnes sur les nouveaux bancs. Un véritable lieu de rassemblement. « Nous convions les habitants du quartier à s’approprier ce lieu », déclare Laurence Bievliet, conseillère en environnement à la commune d’Ans.
Ce projet, en collaboration avec le Plan de Cohésion sociale, fait partie des 15 projets sélectionnés par le Ministre wallon de l’Aménagement du territoire et de la Transition écologique Carlo Di Antonio dans le cadre de l’appel à projet « Ecobâtis » qu’il a lancé en avril dernier.
Le but était d’encourager la dynamique de réemploi et le réflexe local pour la rénovation ou la construction de bâtiments et/ou d’espaces couverts ouverts au public.
Et ce qui fait la particularité de ce parc, c’est qu’il est constitué de matériaux entièrement recyclés. « 20 bacs en chêne sont déjà aménagés dans le parc, solides et résistants à toute tentative de vandalisme ou d’usure, déclare l’échevin en charge de l’Environnement. « Doivent encore arriver le système de compostage, les bancs, tables, abris et les plantations de petits fruitiers tels que des framboisiers et des groseilliers ».
Le budget est de 25.000 euros dont 75 % subsidiés par la Région wallonne.
Esen Kaynak

Comment désherber ?

 

IDÉE: DÉCHET VERT ET ELECTRO

LA MEUSE DU 23 juin 2018

 Apporter vos déchets verts à Grâce-Hollogne et/ou choisissez un électro reconditionné à

petits prix garanti 1 an.

Intradel vient d’inaugurer son Pôle Ressource. Un Pôle de 55.000 m² situé chaussée Verte, à Grâce-Hollogne, à côté de Donceel et Saint-Georges. « Nous avons voulu regrouper ici, au carrefour de la Hesbaye, des outils essentiels au recyclage tels un Biocentre, Sofie, la Ressourcerie et un CTR (Centre de Transbordement régional) ainsi qu’un outil essentiel à la prévention, un jardin Ressources», précise Luc Joine, directeur général d’Intradel.

La Ressourcerie assure un recyclage important de tout ce dont se débarrassent les citoyens.

Elle procède à 80 enlèvements par jour aux domiciles des habitants des 31 communes affiliées, soit 13 à 14 tonnes d’encombrants par jour.

« Ce qui est réparable est réparé, et ce qui ne peut être réutilisé est envoyé chez Uvélia. Au total, ce service permet de recycler et valoriser 98% de ce qui a été collecté», précise Jean-Jacques De Paoli, chargé de la communication d’Intradel.

La Ressourcerie c’est aussi deux «R Shops» où chacun peut acheter en seconde main à peu près tout, à Grâce-Hollogne et à Coronmeuse. De son côté, Sofie se charge de collecter, réparer et revendre, avec un an de garantie, les électros (frigos, machines à laver, lave-vaisselle…). Ce sont près de 2.500 machines qui sont remises en circulation.

Le Biocentre traite chaque année 40.000 tonnes de déchets verts qu’il transforme en compost pour l’agriculture et les citoyens et en biomasse pour chaudières à bois. « Il y a le classement des déchets verts en fonction de leur taille et de leur nature. Il y a le crible (tamis) qui sépare ces déchets et les pré-broie puis il y a le broyage et ce qui reste forme des «boudins» composés de compost qui est aéré. Le compost peut atteindre 55 degrés à l’intérieur de ces «boudins» et il est vendu aux agriculteurs», détaille Jean-Jacques De Paoli.

Le site a donc été étendu sur 20.000 m² avec un nouveau bâtiment administratif. 741 panneaux photovoltaïques assurent la production d’électricité suffisante pour faire fonctionner le site. Coût des travaux: 7,8 millions €.    MARC Gérardy

BIEN POUR L’ÉCOLOGIE

Henri HUYGEN

ANS > REPONSE A P. LEMPEREUR OU COMMENT REMONTE UN PROBLEME D’ENVIRONNEMENT VERS LA COMMUNE

Réponse au post suivant de M. P. LEMPEREUR

« La Commune d’Ans procède actuellement à l’élagage des accotements rue Basse Cour à Ans Coteaux. Plusieurs riverains sollicitaient cette intervention bien nécessaire. Merci aux services de l’Environnement et agents communaux qui veillent à notre sécurité. #AnsCoteaux #SecuriteRoutiere #RueBasseCour »

Réponse de Henri HUYGEN

En fait, au principal, les informations remontent vers le service « Propreté – environnement » ou,  via moi-même par différents canaux:

1/ la ou le citoyen(ne) aimable qui emploie ou  non le 080043000 (numéro vert communal gratuit);

2/ les agents de citoyenneté ou gardiens de la paix;

nb: passages très réguliers sur CHAQUE secteur tous les  10 à 15 jours;

3/ les agents constatateurs;

4/ la police;

5/ divers agents communaux (techniques,…);

6/ moi-même qui analyse  par mois des secteurs dont l’un ou l’autre parc.

Les informations reçues, le plus souvent en premier, via un return (sur formulaire) des agents cités supra en 2, le Conducteur des travaux répartis alors les interventions de manière à rationaliser le travail et les circuits; mais, en tenant compte des urgences potentielles.

Ce travail s’effectue SUR L’ENSEMBLE de la commune d’ANS SANS intervention extérieure, politique (moi-même y compris) ou autres.  J’y veille et note, il est vrai, que par moment d’aucun(e) critique du retard.  En fait, celui-ci est dû essentiellement au passage au ZÉRO pesticide et à des périodes – pluies/soleil – parfois importantes amenant une végétation plus luxuriante….

En conséquence, Il faudra aussi être plus patient, tolérer les fauchages tardifs ou le principe de la  gestion différentiée.

Pour en revenir au cas sécuritaire, par vous cité, relatif à Ans-bas (Basse-cour et III Rois), je précise que l’intervention de « mon » service relève d’une première information (sur deux au total -> 1 riverain) parvenue en urgence et par mes soins en date du 26 courant.  J’attirais l’attention sur les haies à élaguer pour notamment la sécurité dans une zone où les rues historiquement ont peu ou pas de trottoir, par endroit ?

Pour information aussi, la  rue Simon Dister, a été « nettoyée » dans une rotation NORMALISÉE, MÊME s’il y a eu parallèlement une intervention citoyenne et si une manifestation locale est prévue dans les jours à venir.

MERCI EN TOUT CAS À NOS  OUVRIERS – CONTREMAÎTRES – CONDUCTEUR.

Merci de m’avoir lu.

Henri HUYGEN – Echevin de l’Environnement

INCIVILITÉ SUR LA BRADERIE D’ANS – 2018

CLIQUER ICI POUR VOIR LA VIDÉO DE HENRI HUYGEN

Conférence Fin des pesticides

Bonsoir à toutes et tous,

Dans le cadre de la campagne « Printemps sans pesticides », le Président du Club de jardinage d’Ans me demande , ce jour, de signaler que son club organise une conférence DEMAIN > le jeudi 3 mai 2018 à 20h Salle Aux Tilleuls rue de Jemeppe à Loncin.

Le thème abordé : Fini le roundup : voici le nouveau désherbage écologique  par M. Packu.

Je fais donc écho bien évidemment volontiers à cette demande.

Au plaisir de vous y voir.

Henri Huygen

Echevin de l’Environnement

ANS > PRIX MAYA + DESHERBAGE

CLIQUEZ ICI

DEUXIÈME SÉANCE SUR LE DESHERBAGE

CLIQUER ICI   SÉANCE  DU 26 Avril 2018

1 ère séance sur le désherbage

Bonsoir à toutes et tous,

Gros succès pour la première conférence sur le désherbage devant un public fort attentif; avec en sus, pour les participants, une prime pour l’achat de matériel ad hoc de 

désherbage ou un hôtel à insectes.

La prochaine séance aura lieu le 26 avril 2018 à 19h en la salle du Conseil communal (administration – 1er étage) ATTENTION, inscription obligatoire (Voir info sur mon facebook  >

https://www.facebook.com/events/185423402253552??ti=ia

»

.

Invitation cordiale à toutes et tous.

Merci à mes collaborateurs pour la parfaite coordination de cette première séance.

Henri Huygen

Echevin de l’Environnement

ANS: information compostage

CLIQUER ICI