ANS > REPONSE A P. LEMPEREUR OU COMMENT REMONTE UN PROBLEME D’ENVIRONNEMENT VERS LA COMMUNE

Réponse au post suivant de M. P. LEMPEREUR

« La Commune d’Ans procède actuellement à l’élagage des accotements rue Basse Cour à Ans Coteaux. Plusieurs riverains sollicitaient cette intervention bien nécessaire. Merci aux services de l’Environnement et agents communaux qui veillent à notre sécurité. #AnsCoteaux #SecuriteRoutiere #RueBasseCour »

Réponse de Henri HUYGEN

En fait, au principal, les informations remontent vers le service « Propreté – environnement » ou,  via moi-même par différents canaux:

1/ la ou le citoyen(ne) aimable qui emploie ou  non le 080043000 (numéro vert communal gratuit);

2/ les agents de citoyenneté ou gardiens de la paix;

nb: passages très réguliers sur CHAQUE secteur tous les  10 à 15 jours;

3/ les agents constatateurs;

4/ la police;

5/ divers agents communaux (techniques,…);

6/ moi-même qui analyse  par mois des secteurs dont l’un ou l’autre parc.

Les informations reçues, le plus souvent en premier, via un return (sur formulaire) des agents cités supra en 2, le Conducteur des travaux répartis alors les interventions de manière à rationaliser le travail et les circuits; mais, en tenant compte des urgences potentielles.

Ce travail s’effectue SUR L’ENSEMBLE de la commune d’ANS SANS intervention extérieure, politique (moi-même y compris) ou autres.  J’y veille et note, il est vrai, que par moment d’aucun(e) critique du retard.  En fait, celui-ci est dû essentiellement au passage au ZÉRO pesticide et à des périodes – pluies/soleil – parfois importantes amenant une végétation plus luxuriante….

En conséquence, Il faudra aussi être plus patient, tolérer les fauchages tardifs ou le principe de la  gestion différentiée.

Pour en revenir au cas sécuritaire, par vous cité, relatif à Ans-bas (Basse-cour et III Rois), je précise que l’intervention de « mon » service relève d’une première information (sur deux au total -> 1 riverain) parvenue en urgence et par mes soins en date du 26 courant.  J’attirais l’attention sur les haies à élaguer pour notamment la sécurité dans une zone où les rues historiquement ont peu ou pas de trottoir, par endroit ?

Pour information aussi, la  rue Simon Dister, a été « nettoyée » dans une rotation NORMALISÉE, MÊME s’il y a eu parallèlement une intervention citoyenne et si une manifestation locale est prévue dans les jours à venir.

MERCI EN TOUT CAS À NOS  OUVRIERS – CONTREMAÎTRES – CONDUCTEUR.

Merci de m’avoir lu.

Henri HUYGEN – Echevin de l’Environnement

Laisser un commentaire